Cancer : ces faux remèdes tout aussi toxiques que la gangrène

Comme des tumeurs, les fausses informations sur la santé se développent vite et sont difficiles à éradiquer. Parmi elles figurent des supposés remèdes miracles contre les cancers de tout genre promus par des inconnus sur la toile.

Les cancers ont tué 10 millions de personnes dans le monde en 2020, selon l’Organisation mondiale de la santé. Et alors que pour l’instant aucun traitement unique n’est disponible, des publications proposant au public des traitements miracles sont largement partagées sur les réseaux sociaux. Certaines de ces solutions miracles soutiennent par exemple que l’on peut guérir du cancer en arrêtant la consommation de sucre, en consommant quotidiennement le vin et en buvant du jus de citron à l’eau chaude. Fasocheck a vérifié certaines de ces idées reçues auprès d’un spécialiste du cancer.  Aucune de ces solutions n’est basée sur des preuves scientifiques.

Qu’est-ce qu’un cancer ?

L’OMS définit le cancer comme un groupe de maladies caractérisé par la multiplication rapide des cellules anormales dans le corps humain. Ces cellules appelées également tumeurs croissent de façon inhabituelle et peuvent ensuite envahir des parties voisines de l’organe attaqué, puis migrer vers d’autres organes.

Il existe des cancers solides qui sont repérables par un amas de cellules, mais aussi des cancers liquides ou sanguins dont les cellules cancéreuses circulent dans le sang.

Le tabagisme, la consommation d’alcool, une mauvaise alimentation, un manque d’activité physique et la pollution de l’air sont autant de facteurs qui augmentent le risque de cancer, prévient l’OMS. 

Arrêter la consommation de sucre ne fait pas mourir de façon naturelle les cellules cancéreuses

Les auteurs de cette rumeur affirment qu’arrêter la consommation de sucre peut contribuer à tuer les cellules cancéreuses de façon naturelle. Pour légitimer leur dire, ils citent un certain docteur Gupta.

Fasocheck a retrouvé des traces d’un oncologue indien du nom de Sumant Gupta, directeur du Metro cancer institute oncology & onco surgery, un centre de recherches et de traitement de cancer à New Delhi, en Inde.

Mais nulle part  Fasocheck n’a retrouvé de déclaration du docteur Sumant Gupta ou de son centre qui soutienne que l’on peut guérir du cancer en arrêtant la consommation de sucre.

Même si cette idée est beaucoup plus répandue, il n’existe pas à ce jour de preuve scientifique qui confirme avec certitude que la consommation du sucre favorise la croissance des cellules cancéreuses chez l’homme.

Tout est parti de l’extrait d’un article de blog dévoyé de Cancer Research,   une organisation qui finance la recherche sur les cancers basée aux Royaumes Unis. Dans cet article publié le 15 mai 2017, il y est mentionné que « les cellules cancéreuses se développent généralement rapidement et se multiplient à un rythme rapide, consommant ainsi beaucoup d’énergie » et que cela signifie «  qu’elles ont besoin de beaucoup de glucose ».  Sauf que ce n’est pas si simple, nuance l’article, car les cellules cancéreuses se nourrissent aussi d’autres substances comme « les acides aminés et les graisses ». D’ailleurs, « toutes nos cellules saines ont également besoin de glucose, et il n’existe aucun moyen de dire à notre corps de laisser les cellules saines obtenir le glucose dont elles ont besoin, mais de ne pas le donner aux cellules cancéreuses » poursuit l’article.

Contacté par Fasocheck, Ollo Roland Somé, Professeur agrégé de Cancérologie chirurgicale au Centre hospitalo-universitaire Sourou Sanou de Bobo-Dioulasso, a déclaré qu’un régime alimentaire sans sucre ne peut aider à guérir du cancer. « Il est vrai que la plupart des cellules cancéreuses ont un besoin accru en sucre, car leur métabolisme est différent de celui des cellules normales. Cependant, l’organisme humain ne peut pas vivre sans sucre. Il a permanemment besoin de glucose (produit par le sucre) qui lui fournit l’énergie nécessaire pour son fonctionnement. », a-t-il expliqué.

Réduire drastiquement la consommation de sucre sous prétexte de faire mourir les cellules cancéreuses revient à causer du tort aux cellules normales qui ne met en garde le Pr Ollo Roland Somé.  « Tout organisme qui est en hypoglycémie, c’est-à-dire qui a une faible quantité de sucre peut tomber dans le coma. », a-t-il prévenu. 

Dans un article publié sur son site web, la Société canadienne du cancer attire l’attention sur le fait que le sucre en lui-même n’est pas un ingrédient qui accroît le risque de cancer. En consommé en excès peut par contre entraîner l’obésité qui accroît le risque de cancer.

 

Le vin rouge ne guérit pas le cancer 

A ce jour, les recherches scientifiques menées sur l’apport du vin rouge dans le traitement du cancer n’ont montré aucun effet curatif sur cette maladie.

Ces idées répandues sur le vin prêtent au resvératrol, une molécule présente dans la peau de raisin et dans le vin, des effets anti-inflammatoires, antioxydants et anti-cancéreux. Mais il n’en est rien.

Une étude menée en 2018 par un groupe de chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) sur les propriétés du resvératrol dans la prévention du cancer du poumon chez les souris, a montré que la molécule peut avoir des effets préventifs sur le cancer de poumon à condition que l’on l’administre uniquement par voie nasale. 

Muriel Cuendet, Professeure associée en sciences pharmaceutiques de la Faculté des sciences de l’UNIGE et co-auteur de l’étude, a expliqué que les résultats de cette recherche n’encouragent pas à boire du vin rouge pour prévenir le cancer car « il faudrait ingérer 10 litres de vin rouge par jour pour prévenir le cancer de poumon », pour prévenir le cancer de poumon, « ce qui n’est pas recommandable ».

Faux, boire du jus de citron à l’eau chaude ne guérit pas du cancer

Cette idée qui soutient que l’eau chaude au citron est “1000 fois meilleure” que la chimiothérapie est fausse. Dans un article publié en novembre 2019, l’Agence Française-Presse (AFP) a déjà démontré que cette rumeur qui circule depuis 2011 sur internet est erronée.

Le cancérologue, Pr Ollo Roland Somé a expliqué que même si le citron possède certaines propriétés antioxydantes qui stimulent le système immunitaire et produit d’autres effets favorables sur la santé, il ne peut être utilisé comme remède pour soigner le cancer.

 

Les traitements contre le cancer 

Les traitements du cancer varient selon qu’il est solide (tumeur visible) ou liquide (cellules cancéreuses dans le sang).

Dans le cas d’un cancer solide, il est nécessaire d’appliquer la chirurgie. Elle est renforcée, selon les besoins, « par la chimiothérapie qui consiste à prescrire aux malades des médicaments pour détruire directement, ou empêcher les cellules de se multiplier », a expliqué le Pr Roland Somé à Fasocheck. 

La radiothérapie comme traitement du cancer vise à quant à elle à stériliser les cellules cancéreuses à travers des ondes magnétiques 

D’autres traitements généraux existent tels que l’immunothérapie qui consiste à activer le système immunitaire du patient afin que son organisme soit capable de reconnaitre et de combattre les cellules cancéreuses.  

L’hormonothérapie quant à elle a pour objectif d’ajouter, de stopper, ou d’ôter les hormones afin de ralentir ou d’interrompre la croissance des cellules cancéreuses qui ont besoin d’hormones.

Pour prévenir le cancer, il faut arrêter de fumer, modérer sa consommation d’alcool, avoir une alimentation saine et équilibrée et pratiquer une activité physique régulière.

Le cancer au Burkina Faso

En 2020, le Burkina Faso a enregistré 12 045 cas de cancer, dont 4 305 chez les hommes et 7 740 chez les femmes, selon les chiffres de l’Observatoire mondial du cancer (Globocan). Les cancers du sein et celui du col de l’utérus sont les plus fréquents chez les femmes avec respectivement 1 927 et 1 132 cas.

Chez les hommes, les cancers les plus fréquents sont ceux de la prostate (997 cas) et du foie (792 cas). Le nombre total de personnes décédées de cancer en 2020 est de 8 695.

Conclusion

Que ce soit le vin, le citron, l’huile de coco ou le sucre, aucun de ces aliments ne guérit ou prévient le cancer. Même si certains aliments sont reconnus capables de ralentir le développement de certaines cellules cancéreuses, seule une alimentation saine, diversifiée et équilibrée est recommandée par les spécialistes de cette maladie. Le traitement reconnu pour guérir du cancer est celui recommandé par les spécialistes de santé.

Fact-checkeur

Tiomité DA 

Editeur 

Ange L. Jordan Méda

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous seriez peut-être intéressé par :

Paludisme : carte d’identité du vaccin RTS,S 

Paludisme : carte d’identité du vaccin RTS,S 

L’arrivée de ce vaccin dans plusieurs pays africains draine son lot de fausses informations sur internet. Que sait-on du nouveau vaccin antipaludique RTS,S/AS01 (RTS,S) ?

février 6, 2024
Cancer : ces faux remèdes tout aussi toxiques que la gangrène

Cancer : ces faux remèdes tout aussi toxiques que la gangrène

Fasocheck a retrouvé des traces d’un oncologue indien du nom de Sumant Gupta, directeur du Metro cancer institute oncology & onco surgery, un centre de recherches et de traitement de cancer à New Delhi, en Inde.

février 5, 2024
Recrutement d’un consultant pour réalisation d’une étude sur l’écosystème des acteurs de la rhétorique anti-démocratique au Burkina

Recrutement d’un consultant pour réalisation d’une étude sur l’écosystème des acteurs de la rhétorique anti-démocratique au Burkina

Fasocheck Association recrute un·e consultant·e pour la réalisation d'une étude sur l'écosystème des acteurs de la rhétorique anti-démocratique au Burkina   Contexte et Justification  Le Burkina Faso est actuellement confronté

novembre 13, 2023