Plusieurs photos largement partagées dans les groupes WhatsApp et les fora Facebook du Burkina, Mali, Niger, faisant croire que Aliou Sawadogo, l’enfant qui a abattu un micro-drone du convoi militaire français à  Kaya à l’aide d’un  lance-pierre, a  été reçu et décoré par les autorités burkinabè. Fasocheck a vérifié et c’est faux.

 

D’où vient l’image ?