La plateforme Fasocheck est une organisation à but non lucratif qui évolue sur ses moyens propres. Outre les cotisations volontaires de ses membres, notre organisation se finance en partie également grâce aux prestations qu’elle offre, essentiellement par la réalisation de travaux de fact-checking et les formations. 

Ainsi, sur commande des Studios Yafa de la Fondation Hirondelle, Fasocheck exécute un contrat de prestation pour la réalisation de chroniques de fact-checking de 5 minutes avec les Studios Yafa de la Fondation Hirondelle.  Les ressources tirées de cette prestation ont été réinvesties dans la location de notre siège, les charges (eau, électricité, nettoyage) liées au local et les équipements de bureau. Aucun membre de Fasocheck ne perçoit de salaire. Fasocheck n’admet pas la publicité.

Nos partenaires

La Deutsche Welle Akademie est le principal partenaire de Fasocheck. Elle apporte un appui financier et technique à la conception de la plateforme Fasocheck et à son animation.

Fondation Hanns Seidel. Fasocheck a également bénéficié d’un financement  de 3.075.000 francs CFA de la Fondation Hanns Seidel.  Ce fonds est destiné au programme de stages en fact-checking, juillet à décembre 2020, que Fasocheck offre à 4 étudiants en vue de la couverture des élections présidentielle et législatives de novembre 2020 au Burkina Faso.

  Le Centre national de presse Norbert Zongo. Partenaire porteur du projet Fact-checking et vérification de la Deutsche Welle Akademie, il accompagne Fasocheck dans la promotion du fact-checking au Burkina Faso.