,

« Aujourd’hui, il y’a 143 femmes sur 1000 qui meurent lors de l’accouchement par manque de moyens ». Source : Tahirou Barry, député et candidat aux élections présidentielles de 2020 au Burkina Faso, à l’émission dimanche politique du 19 juillet de Radio Omega.

Voir contenu

,

Pour n'avoir pas respecté le couvre-feu instauré depuis le 21 mars 2020 pour endiguer la propagation Coronavirus, des citoyens ont été violentés par les forces de l'ordre. Dans la foulée, sur les réseaux sociaux, des images montrant des scènes de tortures attribuées aux forces de sécurité sont devenues virales. Mais sont-elles vraiment toutes du Burkina Faso ?

Voir contenu

,

Depuis le 16 janvier 2020, une photo de Djibrill Bassolé au visage très amaigri, circule sur la toile. L'image serait un montage orchestré pour obtenir des faveurs politico judiciaires.

Voir contenu

,

« il y a certains qui nous demandent de tendre la main à Blaise Compaoré. Si c’est vraiment ça la solution, alors jusqu’au dernier Burkinabè, nous préférons mourir dignement… »

Voir contenu

,
Le 06 avril 2020, dans un post sur Facebook, le journaliste Sylvestre Ilboudo écrivait ceci : « Le ciel du Burkina est-il rouvert aux vols de différentes compagnies aériennes ? Un vol de Air France (vient) d'atterrir à l'aéroport de Ouaga et il était 10h58. Ne sont-ils pas en train nous importer encore le virus? »Voir contenu

,

Une publication devenue virale depuis le vendredi 22 mai 2020 sur les réseaux sociaux, fait cas d'un nouveau calendrier scolaire qui serait en attente d’adoption par le conseil des ministres.

Voir contenu

,

Un message viral sur WhatsApp soutient que le port prolongé du masque peut entraîner la mort par manque d’apport en oxygène au cerveau.

Voir contenu

,

Un message audio WhatsApp en mooré, une langue très parlée au Burkina Faso fait croire que les écorces du Detarium Senegalense, un arbre dont le fruit est communément appelé en mooré, «Kaga», ou en dioula «Tabakoumba», préviendrait le coronavirus.

Voir contenu

,

Une fiche de renseignements attribuée au parti politique le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) fait polémique. Selon les internautes, elle serait un outil de corruption électorale dudit parti durant la campagne présidentielle et législative.

Voir contenu

,

Des internautes ont rapporté sur leurs profils Facebook que des bureaux de vote n'étaient toujours pas ouverts le 22 novembre 2020, jour du scrutin, à Bobo Dioulasso, ville située dans l'Ouest du Bukina Faso. Fasocheck a vérifié et c'est vrai.

Voir contenu

Pages