Affirmation

Un cargaison d’eau destinée à l’armée française a été interceptée et détruite par des manifestants à Niamey. Source : Vidéo publiée sur Afrique N24 sur Youtube

Auteur
Verdict
Incorrect
Non le camion ne transportait pas de l’eau destinée à l’armée française mais aux troupes nigériennes et italiennes à Niamey.

Une vidéo virale sur Youtube publiée par Afrique N24  qui présente des personnes vandalisant un camion d’eau est faussement présentée comme un ravitaillement destiné aux troupes françaises intercepté par des habitants de Niamey.

Un “groupe d’habitants a violemment ciblé un camion chargé de livrer de l’eau à la base militaire française située à proximité de l’aéroport de Niamey”. Cette déclaration, lue par une voix robotisée, accompagne une vidéo de 3 minutes dans laquelle on aperçoit des manifestants s’en prendre à un véhicule transportant des bouteilles d’eau. La vidéo a été partagée par plusieurs médias et activistes sur les réseaux sociaux. Cette eau était-elle vraiment destinée aux militaires français à Niamey ? Fasocheck a vérifié.

D’où vient cette vidéo?


Fasocheck a effectué des recherches d’images inversées à l’aide de captures d’écran de la vidéo. Les résultats révèlent que la vidéo a été publiée le 28 septembre 2023 par Sputnik Afrique sur ses plateformes Twitter et Telegram avec pour légende : “Au Niger, les habitants ont attaqué un camion transportant de l’eau réservé aux militaires français le 28 septembre. Le véhicule a été endommagé et des bouteilles d’eau jetées par terre.”

De l’eau pour l’armée nigérienne

En scrutant la vidéo, des détails apparaissant sur le façade avant du camion endommagé permettent d’identifier la marque “Eau Telwa”.

Fasocheck a contacté l’entreprise par mail qui a reconnu que le camion lui appartient.

Toutefois, Oussama Souibgui, responsable commerciale de la société Telwa Eau minéral à Niamey a déclaré que la société la marchandise n’était pas destinée à l’armée française. “ Nous étions en train d’effectuer une livraison de routine, jeudi le 28 septembre, pour l’armée italienne et l’armée nigérienne dans la base de l’armée de l’air nigérienne à la capitale Niamey, avec l’accord et la collaboration de l’armée nationale. Malheureusement, nous avons été confrontés à une situation regrettable où un groupe restreint de manifestants exaltés s’en est pris à notre véhicule, causant des dommages matériels considérables “ a détaillé le cadre l’entreprise.

Relation tendue entre la France et le Niger

Depuis le coup d’Etat du 26 juillet 2023 contre le président nigérien Mohamed Bazoum, les relations entre Paris et Niamey se sont détériorées.

En août les nouvelles autorités nigériennes du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) avaient demandé le départ de l’ambassadeur de France Sylvain Itté de leur territoire. C’ est le 26  septembre que le diplomate a effectivement quitté le Niger.

Critiquée par une partie de l’opinion nigérienne et par le CNSP, les forces militaires françaises au Niger ont entamé leur retrait exigé par les autorités nigériennes.

Conclusion

Faux. Le chargement d’eau saccagé par des manifestants n’était pas destiné à l’armée française à Niamey. Il s’agit plutôt d’une livraison d’eau au profit des armées italienne et nigérienne dans la base de l’armée de l’air nigérienne à Niamey.

Fasocheck et BenbereVerif